Axe Frontières du Littéraire – membres de l’axe

Sandeep BAKSHI, MCF

Spécialiste de littérature et théorie postcoloniales, ainsi que de théorie queer, du racisme et des discriminations. Ses recherches actuelles portent sur les champs analytiques de sexualités et genres et les études décoloniales. Au-delà des pratiques culturelles non-eurocentrées, elles visent à développer le croisement entre les littératures postcoloniale, diasporique et queer, et la pensée décoloniale. Il prépare actuellement une monographie sur ces questions.

 

Catherine BERNARD, PR

Spécialiste de fiction anglaise contemporaine, d’art moderne et contemporain, ainsi que de l’histoire de l’esthétique de la modernité. Elle travaille actuellement à l’édition d’un volume d’essais, New Objects of Visibility, émanant des travaux du séminaire « Imaginaires contemporains » qu’elle coordonne au sein du LARCA. Elle vient de publier Matière à réflexion. Du corps politique dans les arts visuels et la littérature britannique contemporains (2018).

 

Carole CAMBRAY, MCF

Spécialiste de la littérature britannique du XIXème siècle, du livre illustré, et des rapports texte/image.

 

Antoine CAZE, PR

Spécialiste de poésie américaine des 19 et 20e siècles, de la théorie de la littérature et de translation studies. Ses recherches en cours portent sur la rédaction d’un ouvrage, Experimental Form and Subjectivity in Contemporary American Writing,

 

Thomas CONSTANTINESCO, MCF

Spécialiste de littérature américaine, 1776-1916. Ses travaux croisent aussi bien la littérature que la philosophie, l’histoire, ou les humanités médicales. Il vient d’obtenir une bourse Marie Skłodowska-Curie de l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020 ; le projet s’intitule « Suffering America: Writing Pain in Nineteenth-Century United States Literature » et porte sur l’expérience de la douleur dans la littérature américaine, d’Emerson à Henry et Alice James. Ce projet débouchera sur une monographie.

 

Laetitia COUSSEMENT-BOILLOT, MCF

Spécialiste de littérature anglaise de la première modernité (16e-17e siècles), de William Shakespeare et Lady Mary Wroth, et des femmes auteures en Angleterre aux 16e et 17e siècles. Elle participe actuellement à l’encyclopédie en ligne « Les objets de la littérature baroque : littérature et culture matérielle dans les Iles britanniques et la France de la première modernité », et vient de publier des articles sur The Dutchess of Malfi de John Webster.

 

Emmanuelle DELANOE-BRUN, MCF

Spécialiste d’études visuelles (cinéma, séries télévisées), de représentations de genre, de culture populaire et de littérature américaine. Elle vient de publier un article « De Cagney and Lacey à Rizzoli & Isles : variations féministes du duo féminin dans la fiction sérielle policière » dans la Revue française d’études américaines. Elle participe également au volume collectif Frontières du littéraire, et plus particulièrement sur un chapitre intitulé « Les confins du littéraire : de la scène ouverte au jeux vidéo, essai de cartographie médiatique », avec Clémence Folléa.

 

Mathieu DUPLAY, PR

Spécialiste de littérature américaine au 19e et 20e siècles, de littérature canadienne anglophone, d’études théâtrales, ainsi que d’esthétique et de musicologie. Il rédige actuellement une monographie consacrée aux ouvrages scéniques (opéras, oratorios, comédie musicale) du compositeur américain John Adams et s’intéresse à une série d’auteurs dont l’activité se situe au confluent de la littérature, de la musique et du théâtre (John Cage, Steve Reich, Stephen Sondheim, Tony Kushner).

 

Clémence FOLLEA, MCF

Spécialiste de littérature et société victoriennes, de l’expérience narrative et de l’immersion des jeux vidéos, ainsi que de la culture web. Son article « Videogames’ Specific Forms of Immersion into the Past, Present, and Future: Experiencing Progress in American McGee’s Alice (2000) and Alice: Madness Returns (2011) » a été accepté pour le volume collectif Contemporary Victoriana à paraître l’année prochaine. Elle participe également au volume collectif Frontières du littéraire, et plus particulièrement sur un chapitre intitulé « Les confins du littéraire : de la scène ouverte au jeux vidéo, essai de cartographie médiatique », avec Emmanuelle Delanoë-Brun.

 

Jean-Marie FOURNIER, PR

Spécialiste de littérature romantique, de poétique et de l’orientalisme. Il travaille actuellement à la rédaction d’un ouvrage sur les diverses traditions qui conduisent à la forme spécifique de l’ode romantique.

 

Célia GALEY, chercheuse postdoctorante

Spécialiste de poésie américaine contemporaine, d’art performance, d’esthétique et de politique. Elle a soutenu sa thèse sous la direction d’Antoine Cazé en 2016, intitulée « Lieux et non-lieux de l’écriture de la performance chez Jackson Mac Low (1922-2004) »

 

Michel IMBERT, MCF

Spécialiste d’Herman Melville et de littérature américaine du XIXème siècle. Il a récemment publié un article intitulé « The Confidence-Man : l’inconfiance de l’homme des foules », dans la revue Etudes Anglaises.

 

Jennifer KILGORE-CARADEC, chercheuse associée

Spécialiste de poésie du 19e au 21e siècle, en particulier de littérature américaine, de littérature comparée et de traduction littéraire du français vers l’anglais. Elle travaille actuellement à une traduction de L’Argent de Charles Péguy.

 

Daniel JEAN, MCF

Spécialiste du théâtre moderne et contemporain britannique et irlandais (Yeats, Eliot, Auden, Becket, Pinter, Stoppard, Kane). Il travaille également sur l’histoire culturelle britannique de l’Entre-deux-guerres.

 

Abigail LANG, MCF

Spécialiste de poésie américaine, de questions de poétiques, d’échanges littéraires et culturels entre la France et les Etats Unis. Elle travaille actuellement sur un ouvrage portant sur les rapports franco-américains en poésie depuis 1970, ainsi que sur l’ouvrage A Collective History of American Poetry and Poetics, avec Vincent Broqua et Olivier Brossard.

 

Catherine MARCANGELI, MCF

Les recherches de Catherine Marcangeli portent sur l’art britannique et américain 1950-2000: la citation et l’appropriation en peinture, la performance, les happenings, la notion d’art total (art/ poésie/musique). Egalement commissaire, elle a récemment organisé les expositions First Happenings à l’ICA de Londres et City Poems & City Music à la Whitechapel, et en a dirigé les catalogues. Elle travaille sur la poésie des années 1960, a édité Adrian Henri, Selected and Unpublished (LUP) et conçu l’exposition The Mersey Sound à la National Poetry Library de Londres. En tant que traductrice: elle vient de publier une traduction vers l’anglais, Luc Ferrari, Complete Works; son adaptation française de la pièce Educating Rita (Willy Russell) sera bientôt montée à Bruxelles.

 

Edouard MARSOIN, docteur

Il a soutenu sa thèse de littérature américaine en 2016, qui porte sur « Capabilities of Enjoyment : plaisirs et jouissance dans l’œuvre en prose de Herman Melville », dirigé par Philippe Jaworski. Il a récemment contribué à l’ouvrage collectif La littérature de la vie, dirigé par Christophe Ippolito, avec son chapitre intitulé « Poét(h)ique de la citation vive dans Go Tell It on the Mountain (1953) de James Baldwin ».

 

Lynn MESKILL, MCF

Spécialiste du théâtre des XVI-XVIIe siècles. Elle travaille actuellement sur un livre traitant de la fortune dans l’œuvre de Shakespeare. Elle prépare également la traduction et l’édition critique d’un traité proto-féministe de Marguerite Buffet, Eloges, 1668, et la rédaction d’un article « Réception du théâtre de 17e siècle dans l’oeuvre de Gordon Craig (1872-1966) ».

 

Ladan NIAYESH, PR

Spécialiste de la littérature anglaise des XVIème et XVIIème siècles, avec un intérêt

particulier pour le théâtre (Shakespeare et ses contemporains), la littérature viatique et la géographique, et la réception de l’image de l’Orient (empire ottoman et Perse) dans ces cadres. Ses travaux les plus récents incluent une édition critique de Three Romances of Eastern Conquests (Manchester University Press, 2018) et un volume collectif d’essais co-édités avec Claire Gallien sur Eastern Resonances in Early Modern England (Palgrave Macmillan, à paraître fin 2019).

 

Frédéric OGEE, PR

Spécialiste de littérature et d’histoire de l’art britanniques. Commissaire de l’exposition sur le peintre anglais William Hogarth au Musée du Louvre en 2006, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Les paysages absolus (Hazan, 2010) sur J.M.W.Turner. Il écrit actuellement une monographie sur le portraitiste Thomas Lawrence (1769-1830), et prépare une anthologie d’écrits d’artistes, Truth and British Art, 1700-1945.

 

Cécile ROUDEAU, PR

Spécialiste de littérature américaine, des femmes écrivains au XIXème siècle, de régionalisme, des liens entre littérature politique et histoire, et enfin d’humanités environnementales. Elle a récemment dirigé un ouvrage avec Agnès Derail, Whitman, feuille à feuille.

 

Sara THORNTON, PR

Spécialiste de littérature et de culture victoriennes. Ses travaux sont au croisement de l’esthétique, de la technologie et de l’économie de la période, et considèrent aussi la persistance de cet héritage à l’époque contemporaine.

 

Béatrice TROTIGNON, MCF

Spécialiste de littérature américaine contemporaine, plus particulièrement de poésie américaine, ainsi que de traduction. Elle vient de publier un article intitulé “A bibliography of Cormac McCarthy’s Works in Translation” dans The Cormac McCarthy Journal 17.1, pp. 43-63.

 

Sophie VASSET, MCF

Elle travaille sur l’histoire de la médecine et la littérature au dix-huitième siècle. Ses recherches actuelles portent sur la stérilité et les eaux minérales en Grande-Bretagne.

 

Chercheurs associés et Doctorants

 

Camille ADNOT, doctorante

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Ordre, désordre et création dans les ‘poèmes prophétiques’ majeurs du poète et graveur William Blake », sous la direction de Jean-Marie Fournier. Ses recherches portent sur la poésie romantique, principalement celle de Blake, les relations entre texte et image, l’intermédialité, et la matérialité du texte. Elle a contribué à l’ouvrage collectif Hobbes, Blair, Blake, édité par Denis Bonnecase, et a récemment participé à l’ouvrage Inconstances romantiques courant 2019 avec un article sur la poétique du désordre, qui s’intitule « Désordres instinctifs de Tharmas : le corps désœuvré de The Four Zoas de William Blake ».

 

Anne BERTRAND, chercheuse associée

Elle a soutenu sa thèse en 2018, intitulée « Walkers Evans, Ecrits et Propos. Edition critique », sous la direction de François Brunet et Michel Poivert. Elle a participé à des ouvrages collectifs, comme Let Us Now Praise Famous Men at 75, dirigé par Michael A. Lofaro ou Walker Evans dirigé par Clément Chéroux.

 

Florent DUBOIS, doctorant

Il travaille actuellement sur sa thèse intitulée « La voix dans l’œuvre de Willa Cather » sous la direction de Mathieu Duplay.

 

Victoria GRIFFON

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Décentrement, discontinuités et ruptures dans la poésie épique de John Milton », sous la direction de Ladan Niayesh.

 

Gwendoline GUY

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « ‘Stand still, you ever-moving spheres of heaven’: l’espace-temps dans le théâtre de Christopher Marlowe », sous la direction de Ladan Niayesh.

 

Thomas LEBLANC

Il travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Ecriture et débordement chez Thomas de Quincey », sous la direction de Jean-Marie Fournier.

 

Emilia LE SEVEN, doctorante

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « L’Amérique à l’épreuve de la mer dans les romans maritimes de James Fenimore Cooper », sous la direction de Cécile Roudeau.

 

Marielle LIPPMANN

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Géographies de l’utopie : espace et modernité dans la littérature et la culture britanniques, 1880-1920 », sous la direction de Sara Thornton.

 

Camille MARTIN-PAYRE, doctorante

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Le travail de l’intermédialité dans The Picture of Dorian Gray et ses reprises », sous la direction de Catherine Bernard.

 

Alice MONTER, doctorant

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Satire, Factionalism and Pro Ministerial Propaganda under Robert Harley, 1710-1717 », sous la direction de Frédéric Ogée et Greg Lynall.

 

Estelle MURAIL, chercheuse associée

Elle est spécialiste de littérature victorienne et contemporaine, de la ville, des réseaux et des technologies du XIX au XXIème siècle. Elle travaille actuellement sur l’imaginaire de l’opium, et est associée au séminaire « Victorian Persistence ».

 

Ludmilla TOUALBIA

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Sens, oubli et méandres dans les romans de Charles Dickens et Salman Rushdie », sous la direction de Sara Thornton.

 

Manon TURBAN

Elle prépare actuellement une thèse sur les monstres et les émotions dans le théâtre de Shakespeare, sous la direction de Ladan Niayesh. Ce travail s’inscrit dans la continuité de son mémoire de M2 consacré à l’étude des monstres et du monstrueux dans A Midsummer Night’s Dream, Othello et The Tempest, couronné par le prix du mémoire de la Société Française Shakespeare en janvier 2016.

 

Cécile VARRY

Elle travaille actuellement sur sa thèse intitulée « Voix poétiques d’Edith Sitwell : Formes et enjeux d’une écriture de la relation » sous la direction de Jean-Marie Fournier.